Les coûts de production (3)

Publié le par Bat.Assistant

3. LES DIVERSES FAÇONS DE MESURER LES COÛTS

Notre analyse nous a montré comment la courbe de coût total de l'entreprise reflète sa fonction de production. À partir des données de coût total, nous pouvons calculer diverses autres mesures de coûts qui jouent un rôle essentiel dans les choix en matière de prix et de production. Pour le constater, nous allons étudier l'exempte d’une autre entreprise, une fabrique de limonade (tableau.2).

Les deux premières colonnes du tableau nous donnent le nombre d’unités de limonade produites à l'heure et le coût total de cette production. La courbe de coût total est tracée sur la figure.4. Sa forme est similaire à celle de la boulangerie. En particulier, elle devient plus raide quand la quantité produite augmente, ce qui reflète le caractère décroissant du produit marginal.

TABLEAU 2- Diverses mesures des coûts : Fabrique de limonade.

Quantité limonade

(unités/heure)

Coût

total

Coût

fixe

Coût

variable

Coût

fixe

moyen

Coût

variable

moyen

Coût

total

moyen

Coût marginal

 

0

3,00

3,00

0,00

…..-

…..-

…..-

 

 

0,30

 

1

3,30

3,00

0,30

3,30

0,30

3,30

 

0,50

 

2

3,80

3,00

0,80

1,50

0,40

1,90

 

0,70

 

3

4,50

3,00

1,50

1,00

0,50

1,50

 

0,90

 

4

5,40

3,00

2,40

0,75

0,60

1,35

 

1,10

 

5

6,50

3,00

3,50

0,60

0,70

1,30

 

1,30

 

6

7,80

3,00

4,80

0,50

0,80

1,30

 

1,50

 

7

9,30

3,00

6,30

0,43

0,90

1,33

 

1,70

 

8

11,00

3,00

8,00

0,38

1,00

1,38

 

1,90

 

9

12,90

3,00

9,90

0,33

1,10

1,43

 

2,10

 

10

15,00

3,00

12,00

0,30

1,20

1,50

 

 

 

 

Coûts fixes et coûts variables

Les coûts supportés par la fabrique sont de deux types. Certains coûts, appelés coûts fixes car ils sont indépendants de la quantité produite. C'est le cas par exemple du loyer payé pour le terrain et les murs de l’entreprise : ce loyer reste identique, quelle que soit la quantité de limonade produite. De même, si la fabrique a besoin d'embaucher un comptable à temps plein pour tenir sa comptabilité, ce salaire constituera un coût fixe. La troisième colonne du tableau.2 donne ce coût fixe, égal dans notre exemple à 3 € de l'heure.

D'autres coûts, en revanche, varient avec la quantité produite : il s'agit des coûts variables. C'est le cas du sucre et des citrons : plus on fabrique de limonade, plus on a besoin de sucre et de citrons. Même chose si l’on doit embaucher des travailleurs supplémentaires pour fabriquer plus de limonade : ces salaires seront des coûts variables. La quatrième colonne du tableau indique les coûts variables. Le coût variable est nul si on ne produit rien, il est de 0,30 € pour un verre de limonade, 0,80 € pour deux verres et ainsi de suite.
Le coût total supporté par l'entreprise est la somme des coûts fixes et variables. Il apparaît dans la deuxième colonne du tableau.2,
Figure-4.png

FIG.4 La courbe de coût total. Ici la quantité produite (axe horizontal) provient de la première colonne du tableau.2, et le coût total (axe vertical) de la deuxième colonne. Comme sur le graphique précédent, la courbe de coût total devient plus raide avec l'augmentation de la production, du fait de la décroissance du produit marginal.

Coût moyen et coût marginal

L’entreprise doit décider du niveau de la production. Cette décision dépendra de la façon dont évoluent les coûts avec la production. Les deux questions suivantes se poseront au responsable de la production :

- combien coûte la fabrication d'une unité de limonade ?

- combien coûte l'augmentation de la production d'une unité ?

Si ces deux questions sont similaires, elles ne sont pas identiques.

Pour répondre à la première question, il suffit de diviser les coûts totaux supportés par l'entreprise par la quantité produite. Par exemple, si l'entreprise produit 2 unités, et si son coût total s'élève à 3,80 €, le coût d'une unité sera de 3,80/2, soit 1,90 €. Ce coût total divisé par la quantité produite indique le coût total moyen.

Le coût total étant la somme des coûts fixes et variables, le coût total moyen est la somme des coûts fixes moyens et des coûts variables moyens. Le coût fixe moyen est le coût fixe total divisé par la quantité produite. Le coût variable moyen est le coût variable total divisé par la quantité produite.

Mais ce coût total moyen ne nous renseigne pas sur la variation de coûts engendrée par une production supplémentaire. La dernière colonne du tableau.1 montre la variation du coût total quand la production est augmentée d'une unité. C'est ce que l'on appelle le coût marginal. Par exemple, si la production passe de 2 à 3 unités, le coût total passe de 3,80 € à 4,50 €, ce qui veut dire que le coût marginal est égal à 0,70 € (4,50 - 3,80).

Il est utile de formaliser ces définitions. Si Q indique la quantité produite, CT le coût total, CTM le coût total moyen et Cm le coût marginal, nous avons :

CTM = CT/Q

et Cm = ΔCT/ ΔQ,

où Δ représente la variation de la grandeur considérée.

Ces équations montrent comment le coût total moyen et le coût marginal sont calculés à partir du coût total.

De telles données sont extrêmement utiles à l’entreprise quand elle devra décider combien d’unités produire. Mais remarquons que les concepts de coût moyen et coût marginal n'apportent aucune information nouvelle quant aux coûts de production de l’entreprise. Ils ne sont qu'une formulation différente d'informations déjà contenues dans les coûts totaux de production. Le coût total moyen nous indique le coût d'une unité de production quand tous les coûts sont divisés par la quantité totale produite. Le coût marginal nous indique la variation du coût total générée par un accroissement d'une unité de la production.

La forme des courbes de coûts

De même que les courbes d'offre et de demande nous sont nécessaires pour analyser le comportement des marchés, les courbes de coût moyen et marginal sont indispensables pour analyser le comportement des entreprises.

 
Figure-5.png

FIG.5 Courbes de coûts moyen et marginal. Le graphique illustre le coût total moyen (CTM), le coût fixe moyen (CFM), le coût variable moyen (CVM), et le coût marginal (CM) de l'entreprise. Ces courbes ont été tracées à partir des données du tableau.2. Elles font apparaître trois caractéristiques typiques .des courbes de coûts :

(1) Le coût marginal augmente avec la production.

(2) La courbe de coût moyen est en forme de U.

(3) La courbe de coût marginal coupe la courbe de coût moyen au point le plus bas de celle-ci.

La figure.5 montre les coûts de l'entreprise tels qu'ils ressortent du tableau.2. L'axe horizontal mesure la quantité produite par l'entreprise, et l'axe vertical mesure les coûts moyen et marginal. Sur le graphique apparaissent quatre courbes : le coût total moyen (CTM), le coût fixe moyen (CFM), le coût variable moyen (CVM) et le coût marginal (CM).

La forme des courbes représentées ici est caractéristique de la plupart des entreprises d’une économie moderne.

Publié dans Economie

Commenter cet article