Les coûts de production (2)

Publié le par Bat.Assistant

2. PRODUCTION ET COÛTS

Pour acquérir des facteurs de production, les entreprises supportent des coûts. Nous allons examiner ici la relation existant entre le processus de production de l'entreprise et l'ensemble de ses coûts, en reprenant l'exemple de la boulangerie.

La fonction de production

Pour simplifier l'analyse, imaginons que la taille de l'usine soit constante et que la quantité de pains produits soit directement fonction du nombre d'employés.

Le tableau.1 montre comment la quantité produite évolue en fonction du nombre de travailleurs. Si personne ne travaille, l’entreprise ne produit rien. Avec un employé, elle fabrique 50 pains à l'heure. Avec 2 employés, elle en produit 90, et ainsi de suite.

TABLEAU 1-  Fonction de production et coût total : Boulangerie

Nombre

d'employés

Production

(Q de pains

produits

à l’heure)

Produit

marginal

du travail

Coûts

de l’usine

Coûts

salariaux

Coûts

des facteurs

de production

(usine+salaires)

 

0

0

 

30

0

30

 

50

 

1

50

30

10

40

 

40

 

2

90

30

20

50

 

30

 

3

120

30

30

60

 

20

 

4

140

30

40

70

 

10

 

5

150

30

50

80

 

 

 

 

La figure.2 utilise les deux premières colonnes du tableau. Le nombre d'employés est sur l'axe horizontal, le nombre de pains produits sur l'axe vertical. Cette relation entre un facteur de production (le travail) et la quantité produite (pains) est appelée fonction de production.

Figure-2.png

FIG.2 La fonction de production de la Boulangerie. Une fonction de production exprime la relation entre le nombre d'employés et la quantité produite. Le nombre de travailleurs (axe horizontal) provient de la première colonne du tableau.1, et la quantité produite (axe vertical) provient de la deuxième colonne. La fonction de production s'aplatit quand la production augmente, ce qui s'explique par la décroissance du produit marginal.

En matière économique, il est admis que les gens rationnels raisonnent à la marge. La troisième colonne du tableau nous indique le produit marginal d'un travailleur. Le produit marginal d'un facteur de production est égal à l'augmentation de la production induite par une unité supplémentaire du facteur. Quand le nombre d'employés passe de 1 à 2, la production de pains passe de 50 à 90, et le produit marginal du second travailleur est donc de 40 pains. Si on rajoute un troisième employé, la production passe à 120 pains, et le produit marginal de ce troisième travailleur est de 30 pains.

Lorsque le nombre d'employés augmente, le produit marginal diminue. Celui du deuxième travailleur était de 40 pains, celui du troisième de 30 seulement, et celui du quatrième de 20 pains. Cette propriété est qualifiée de produit marginal décroissant. Les premiers travailleurs disposent de tout l'espace et tout l'équipement disponibles. Plus ils sont nombreux, plus ils doivent partager les équipements et moins ils ont de place pour évoluer. Avec l'augmentation du nombre de travailleurs, la contribution du travailleur supplémentaire décroît.

Ce caractère décroissant du produit marginal apparaît aussi sur la figure.2 : plus le nombre d'employés est important, plus la pente de la courbe diminue. Or la pente de la courbe représente exactement le produit marginal du travailleur (quantité de production supplémentaire divisée par le nombre de travailleurs supplémentaires).

De la fonction de production à la courbe de coût total

Les trois dernières colonnes du tableau.1 indiquent les coûts de production supportés par l’entreprise. Le coût de fonctionnement de l'usine est de 30 € de l'heure, le salaire d'un employé est de 10 € de l'heure. Si l’entreprise emploie un travailleur, son coût total est de 40.€ ;  il monte à 50 € si elle emploie deux personnes. Nous avons ainsi une relation entre quantité produite, nombre de travailleurs et coût total de production.

La relation primordiale est celle qui existe entre la quantité produite (2e colonne) et le coût total de production (6e colonne). La figure.3 représente ces deux variables et nous donne la courbe de coût total de l'entreprise.

Figure-3.pngFIG.3 La courbe de coût total. Une courbe de coût total illustre la relation entre la quantité produite et le coût de production. Ici la quantité produite (axe horizontal) provient de la deuxième colonne du tableau.1, et le coût total (axe vertical) de la sixième colonne. La courbe de coût total devient plus pentue avec l'augmentation de la production, du fait de la décroissance du produit marginal.

Notons que la pente de cette courbe est de plus en plus forte avec l'augmentation de la quantité produite. La forme de cette courbe de coût total reflète la forme de la fonction de production de la figure.2. Pour produire de grandes quantités de pains, le boulanger doit employer beaucoup de monde. Comme son atelier est déjà bien encombré, la production d'un pain supplémentaire doit être coûteuse. Ainsi, quand la quantité produite augmente, la courbe de coût total devient plus raide.

nti_bug_fck

Publié dans Economie

Commenter cet article