Coût de court terme et coût de long terme

Publié le par Bat.Assistant

Je voudrais introduire la série de quatre articles que je compte éditer sur ce blog par une question qui fut posée par KAYO ASSAN le 21/07/2007 sur le réseau Yahoo! Questions/ Réponses.  La question est formulée dans ces termes :

« Comment déterminer l'expression du coût de long terme à partir de celle de court terme ? »

Le  demandeur a choisi ma réplique comme la meilleure réponse dont voici le contenu :

« Pour résumer la différence entre coût de long terme et coût du court terme on peut dire quelle réside dans les coûts fixes. En effet, pour un horizon lointain, tous les coûts sont variables.

Si à court terme, le coût total se décompose en coûts fixes et coûts variables, pour le long terme, au contraire, le coût total ne comprend pas de partie fixe.

Le passage, à partir de l'expression du coût de court terme, pour déterminer l'expression du coût de long terme se fait par construction de la « courbe enveloppe » des courbes de court terme correspondante à différentes tailles possibles.

Graphiquement : étant données des courbes de coût de court terme pour différentes tailles du projet, on peut déduire l'allure de la courbe du coût de long terme par la construction de la courbe enveloppe. »

J’ai voulu ajouter une illustration de la « courbe enveloppe ». Mais l’espace réservé à ma réponse ne se prêtait pas à l’insertion de graphique.

Pour un traitement plus étendu de la question, je propose ces quatre articles qui s’articulent autour des concepts de coûts intitulés « Les coûts de production » dont voici un résumé préalable :  

L'objectif de l'entreprise privée est de maximiser son profit. Ce profit est égal à la différence entre le chiffre d'affaires et les coûts.
Pour l'entreprise publique, l'objectif est d’équilibrer son budget. Elle veille à ce que ces coûts ne dépassent pas ces recettes.
Dans les deux cas, les coûts constituent un élément essentiel pour la prise de décision.

Pour analyser le comportement de l'entreprise, il est crucial d'inclure tous les coûts d'opportunité de la production. Certains de ces coûts d'opportunité sont explicites, comme les salaires versés aux employés. D'autres coûts d'opportunité sont implicites, comme le salaire auquel renonce le patron de l'entreprise en dirigeant celle-ci plutôt qu'en faisant autre chose.

Les coûts d'une entreprise reflètent son processus de production. La fonction de production d'une entreprise devient en général moins raide quand la quantité produite augmente, car le produit marginal des facteurs de production tend à diminuer. Par conséquent, la pente de la courbe de coût total de l'entreprise augmente avec l’accroissement de la production.

Dans une analyse de court terme, les coûts d'une entreprise se divisent en coûts fixes et coûts variables. Les coûts fixes sont indépendants du niveau de production de l'entreprise. Les coûts variables évoluent avec la quantité produite. S'agissant des coûts totaux d'une entreprise, deux mesures sont essentielles : le coût moyen, égal à la totalité des coûts divisée par la production totale ; le coût marginal, qui indique l'augmentation de coûts engendrée par une augmentation d'une unité de la production.

Pour analyser le comportement des entreprises, il est pratique de dresser les courbes de coût moyen et de coût marginal. En général, le coût marginal augmente avec la quantité produite. Le coût moyen commence par diminuer avec l'augmentation de production, puis augmente quand la quantité produite continue de croître. La courbe de coût marginal coupe toujours la courbe de coût moyen au point où le coût moyen est à son niveau le plus faible.

Publié dans Economie

Commenter cet article

Moâ 29/07/2007 07:26

Kikou Bat ;-)
Merci pour cet article très "documenté".
Utile à tous, l'entreprise étant méconnue en France.
Bien à toi et excellent dimanche.
@ bientôt ...